Notice biographique

Elève du peintre Maryse Ducaire Roque à l'Académie Notre Dame des Champs de 1969 à 1974, Jacques Godin fait une brève incursion à l'École des Beaux Arts de Rennes entre 1981 et 1983, puis pousrsuit sa formation à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbone en Arts Plastiques et Sciences de L'Art de 1986 à 1990 (Maîtrise). A la même époque il fréquente assidument l'atelier 63 de Joelle Serve, rue Daguerre, et s'initie à la gravure. Attaché à la représentation figurative voire réaliste, il ouvre cependant une parenthèse abstraite dans son travail entre 1993 et 1998. Il y reviendra épisodiquement ensuite, saupoudrant ainsi son parcours pictural de respirations moins formelles et plus expérimentales. Sélectionné parmi 10 artistes français de moins de quarante ans, par le ministère des Affaires Etrangères en 1995, aux côtés de Robert Combas, les frères Di Rosa, Guy Ferrer… pour représenter la jeune scène artistique française dans l’ouest américain, après un «show» remarqué à Denver,ses oeuvres sont ensuite accrochées à la prestigieuse Chac Mool Gallery de Los Angeles pendant une année. Il expose régulièrement à la Galerie Axelle Fine Arts de New York de 1999 à 2005 en compagnie de ses amis Jean-Daniel Bouvard, Philippe Vasseur, et Albert Hadjiganev. En France, il montre son travail dans différentes galeries, à Paris et en province. En 2003, il participe, en tant que peintre, à l'expédition "Apsuma Sukanga", dans les traces du grand écrivain danois Jørn Riel, raid de 500 km en kayak de mer, au-delà du cercle polaire, dans la région du nord-est du Groenland. La même année il réalise la Maîtresse-vitre de la chapelle Saint-Budoc de Plomeur, puis en 2013 celle de l'église Saint Trémeur de Carhaix, dans le Finistère. Ses oeuvres sont présentées en permanence par la Galerie Patricia Oranin à Pont-l'Abbé (29120).

© Olivier Garros